Pour être heureux, parlez de sujets sérieux

par un blogueur Guillaume

Et oui, oublions les banalités un instant, car le bonheur n’est pas l’affaire d’une seconde mais bien l’aventure de toute une vie!

Et franchement, si vous n’avez pas envie de vous morfondre sur votre sort, de pleurer votre bonheur, d’avoir comme seule compagnie la tristesse, il faut parler de chose sérieuse!

Et oui, une étude sérieuse le prouve ou tout du moins le laisse penser.

Les gens les moins heureux sont ceux qui parlent à longueur de journée de la pluie et du beaux temps, du prix de la cantine ou de la tête de con avec qui ils bossent, évidemment ce ne sont là que des exemples de sujets au combien anodins qui prouve que ces gens là passent trop de temps à parler de choses inutiles pour leur bien-être.

Sans doute avez vous déjà remarqué comme il est intéressants de parler de sujets important, ces sujets qui vous motivent, ces thèmes qui vous inspirent vraiment, politique, famille, actualité, Culture…

A chacun ses sujets importants, mais à part un météorologue (confirmé ou amateur), il faut avouer que la température relevée chez vous au petit matin c’est intéressant uniquement quelques instants!

Cette étude est basée sur des conversations enregistrées auprès de volontaires, ceux-ci ont porté un dispositif d’enregistrement pendant 4 jours. Les enregistrements de 30 secondes étaient déclenchés toutes les
12.5 minutes ce qui nous amène à un total de plus de 20.000 enregistrements.

Les conversations ont été écouté par les chercheurs qui les ont trié par sujets important ou futile, par ailleurs les bénévoles ont évalués leur bien-être.

C’est dans la revue Psychological Science que les premiers résultats ont été publiés, et il semble que plus on passe de temps avec du monde et à parler, plus ont est heureux.

Les participants les plus heureux ont par exemple resté 25% de moins seul que les autres, mais la solitude n’est pas la seule chose puisque les thèmes abordés par ces mêmes personnes dans les conversations sont eux aussi étonnants.

Les plus heureux ont deux fois plus de conversation de fond que les malheureux dont je ne parle pas ici (ça me rend triste 😉 ).

On pourrait donc penser sérieusement qu’une vie sociale bien pleine de conversation utile est plus efficace en termes de bonheur qu’une vie remplie de solitude dans laquelle on discute de la pluie et du beau temps.

Evidemment vous connaissez tous l’histoire de l’œuf et la poule (même si il semble que l’on ait aujourd’hui la réponse – à vous de trouver), ma question est donc la suivante:

Les hommes heureux parlent ils de sujets importants, ou est-ce les sujets de discussions importants qui rendez les hommes heureux.

Sans doute une affaire à suivre!

Via psychologicalscience.org