Heureux.info

Est heureux qui sait qu'il est heureux. Ici nous partageons ce qui peut participer au bonheur ambiant! Et vous pourquoi êtes-vous heureux?

Les précieuses libellules, belles et françaises

Et voici que d’un battement d’ailes viennent de passer devant moi les précieuses libellules, pas de simples libellules!

Quand vous allez les découvrir, vous allez papillonner et certainement flâner dans leur environnement si particulier et si attachant.

Une incroyable collection de textiles tous plus beaux les uns que les autres.

Les réalisations textiles sont imaginées par la créatrice Elise Cavard, et pour encore plus de plaisirs la fabrication est 100% française.

Cette nouvelle marque de créations textiles nous emporte dans des univers aussi extraordinaires que surréalistes, pas de loin d’entrer dans le monde imaginaire que l’on peut toucher avec ses créations.

Beaucoup de fantaisie dans les différents thèmes parmi lesquels vous trouverez votre préféré..

Chaque univers est décliné en coussins de différentes tailles ou fauteuils pour certaines collections.

On entre par les airs dans un monde poétique, un monde que l’on pourra s’approprier en le faisant entrer dans notre décoration.

Coloré, sobre, flashy ou discret, à vous de décider ce que vous souhaitez comme style!

Coté pratique, les coussins sont entièrement déhoussables et garnis d’un rembourrage disponible en version « plume » ou « synthétique », un autre point important que l’on se doit de préciser si il y a des enfants dans vos salons, ils résisteront aux enfants!

Quand on observer ces nombreuses créations, on imagine l’inspiration venant de toutes parts, mais là c’est une autre histoire à découvrir dans la maison des précieuses libellules.

Prenez le temps de découvrir les créations sur le site officiel, en voici déjà quelques-unes en photos:

lesprecieuseslibellules.com

Et si vous aimez ces créations, sachez que le sur-mesure est aussi au menu!

spice-and-mint-coussin

coussin-demoiselles

fauteuil-derbyshire

le vélo c’est la santé (enfin ça dépend)

Vous connaissez tous ces slogans qui nous demande pour garder la santé de marcher, de faire du sport, bref d’arrêter de glander !

On commence donc par laisser de coté l’ascenseur pour monter au bureau du septième étage, et si on se sent un tout petit sportif en arrivant en haut, force est de constaté que l’effort physique étant passé par là, on est fier mais essoufflé et dans l’impossibilité de parler (ça ira mieux après quelques jours de pratique) , mais comme ce n’est pas suffisant et après quelques semaines de pratiques sans ascenseur on veut franchir l’étape suivante.

On continu après sur cette belle lancée en dévorant toujours nos 5 fruits et légumes le matin en arrivant au bureau (je vous laisse le choix là, tout dépend des goûts et des saisons), après tout après l’effort (des escaliers) le réconfort !

Après on se dit, mais pourquoi donc passer une heure enfermé dans l’habitacle d’une voiture tout seul comme un con coincé pendant 1h00 à écouter des conneries à la radio (je vous laisse le soin de choisir vos radios) alors qu’en vélo (pour revenir aux préconisations) on mettra moins de temps et on fera du sport (Encore ?).

Rappelons nous que le petit tour de vélo viendra juste avant le marathon de 7 étages pour se rendre au bureau !

velo

Bon là où la santé et le vélo trouve quelques limites c’est quand on commence à pédaler dans cette jungle que l’on dénomme « ville » ou « voix publique », car si on agit avec le vélo sur sa santé à long terme, on peut avoir des doutes quand à sa sécurité à court terme 😉

Véhicules qui vous coupent la route, qui font une marche arrière en étant persuadés que vous passerez dessous sans dégât, pistes cyclables encombrées toute la journée uniquement par des gens qui en ont tous pour quelques secondes, portière qui attendent votre passage pour s’ouvrir, bref tout est là pour vous achever!

Alors oui, garder la santé c’est tout un art, ça se fait pas tout seul et pire encore ça se mérite !

Mais bon rien ne nous dit que en restant immobile toute la journée, dans la voiture puis dans l’ascenseur le ciel ne nous tombera pas sur la tête !

Plutôt que de pratiquer la politique de l’autruche sportive (c’est l’autruche qui ne bouge pas et qui ferme les yeux pour rêver qu’elle bouge) autant passer à l’action !

Abonnement, vélo perso, marche à pied pour les distances les plus courtes, tout est bon pour faire du sport sans perdre de temps si pour vous le sport n’est pas un simple plaisir.

A vous de voir…si le vélo c’est la santé!

Crédits photos: John Spooner

Le bonheur des geeks, les gadgets

Et oui le bonheur passe parfois par des petits riens de la vie de tous les jours ou par des petits gadgets bien amusants.

Des gadgets amusants ou qui mettent l’ambiance et font apparaître de nombreux sourire quand on les croise, et vous en trouverez de bien sympas sur www.o-pentech.com

Coté ambiance chaleureuse (et heureuse) il y a cette belle pendule qui vous emporte bien haut sur la lune, et qu’il fasse jour ou nuit elle sera toujours lumineuse.

Sinon dans le style plus geek et pour passer un bon moment entre amis il y a tous les petits jeux, du bras de fer électronique en passant par les questions de merde, les énigmes absurdes ou encore le lanceur de discussion original si jamais vous êtes vraiment en manque d’imagination.

Bon évidemment comme on est quand même un peu fan de gadget écolo (même si ça va pas toujours ensemble) on ne va pas oublier les indispensables:

Monsieur Grasshead qui fera plaisir aux grands mais surtout aux plus petits qui verront sa chevelure verte pousser au fil des jours (merci le gazon), les réveils ou horloge fonctionnant à l’eau ou encore l’arbre solaire pour recharger nos gadgets!

En résumé, un geek heureux c’est un geek qui sait s’amuser, prendre du bon temps et pourquoi pas s’amuser avec des gadgets un minimum utile ou pourquoi pas respectueux de l’environnement quand c’est possible.

Chaussures écologiques, c’est mieux!

A découvrir, une e-boutique d’accessoires issus du recyclage mais aussi très urbains.

Besoin d’aide pour des cadeaux écolo, nous vous proposons des chaussures de fabrication artisanale toutes légères et super confortables.

Conçues au Brésil, au sein de l’Amazonie et en totale harmonie avec les notions du commerce équitable.

La fabrication permet un traitement digne aux travailleurs (au dessus de la moyenne nationale)

Dissection de la chaussure écologique:
Colle non nocive pour l’Homme, utilisation de tissu recyclé, cuir végan, semelle recyclable…

Connues dans toute l’Europe par les urbains branchés, elles font parallèlement la joie des as du sport: futsal, capoeira, salsa, gymnastique…

Il n’est pas nécessaire d’être un athlète affirmé pour apprécier leur commodité, elles sont tout aussi efficaces à la plage qu’en ville.

Depuis peu, la petite sœur vient de rejoindre les rangs des chaussures écologiques du rayon Monde Ethique, il s’agit de la marque française Fye, qui signifie For Your Earth.

Elle est réalisée à partir de polyester recyclé (bouteilles de plastique), la colle est à base d’eau et le coton est biologique.

Plus de doute, sachez désormais que l’on peut être urbain tout en restant éthique.

Découvrez sans plus attendre notre rayon de basket homme qui comporte nos deux marques favorites : Taygra et Fye.

Bonne visite

Freitag, sacs en bâches de camions

Les sacs recyclés on adore ça, on vous en présente souvent, et cette fois c’est au tour de Freitag!

Les sacs que nous propose Freitag sont réalisés à partir de Bâches de camions, de quoi avoir un sac solide!

Si la bâche est assez résistante pour faire le tour du monde pendant 5 ans (c’est le temps moyen d’utilisation d’une bâche sur un camion) alors elle devrait résister à n’importe quelle utilisation.

Et si vous doutez de la qualité des sacs, alors voici une petite vidéo qui devrait vous convaincre définitivement de leur qualité et de leur résistance!

Un produit recyclé et durable, c’est ce que l’on est en droit d’attendre, il semble que ce soit le cas ici, et vous devriez garder votre sac un bon moment!

FREITAG – F49 FRINGE Backpack from FREITAG lab. ag on Vimeo.

Il y a de nombreux modèles, uni, colorés ou bariollé de logo ou de lettres, tout dépend de la bâche utilisée pour réaliser votre sac!

Maintenant à vous de choisir la forme, le type de sac.

Que ce soit un sac à dos, un messenger, une housse pour portable, un cartable, ou un autre modèle, vous devriez trouver le votre.

En voici quelques exemples, évidemment comme chaque modèle est unique, n’hésitez pas trop longtemps si vous en trouvez un qui vous plait vraiment.

Il y en a pour tous les styles, sportif, branché, classe, bref un sac pour toutes les occasions.

La lutte des cycles !

Après la lutte des classes, il est temps de passer à la lutte des cycles!

La lutte des cycles c’est un projet de film, un projet porté par Laurent Védrine qui depuis 20 ans prends sont vélo tous les matins.

Le vélo a connu bien des évolutions depuis qu’il existe, et aujourd’hui il est le principal porte-drapeau de l’écologie plus particulièrement en ville.

Ce vélo qui porte pas mal de nom selon sa déclinaison, de la bicyclette au biclou.

Le vélo c’est une grande histoire, une belle histoire alimentée par de nombreux souvenirs, ce documentaire a pour but de retracer l’histoire d’une passion et parfois du désamour pour « la petite reine ».

Que l’on fasse du vélo pour le plaisir, pour aller au boulot, pour le sport, pour des voyages on le fait en tant que citoyen, aujourd’hui tous a égalité sur un vélo!

Je reprend un extrait de ce projet qui pourrait bien résumer tout ce que représente le vélo:

J’ai appris à vélo, j’ai travaillé à vélo, j’ai aimé à vélo, j’ai eu mal à vélo, j’ai manifesté à vélo, j’ai voyagé à vélo, j’ai filmé à vélo. Et parfois même, on m’a volé mon vélo. Des archives intimes, qui me guident et m’inspirent parce qu’elles sont partagées par tous ceux qui sont montés en selle.

Ce film pourrait bien illustrer ce qu’est réellement le vélo qui incarne à lui tout seul beaucoup de chose, de l’économie à l’environnement.

Un projet ambitieux qui si il voit le jour sera un des plus beaux projets sur le vélo.

Bande annonce:

La lutte des cycles from Laurent Védrine on Vimeo.

Un beau projet à découvrir en détails sur kisskissbankbank.com

L’histoire de la mobilité, une mobilité qui à vélo rime avec liberté, une histoire du vélo qui retrace forcément l’histoire de la France (à vélo).

Vacances Françaises, 100% Made in France

Le Made in France a fait ces derniers jours la une de beaucoup de médias.

Loin de moi l’idée de me lancer dans ce grand débat, l’idée pour moi en achetant du « Made in France » quand cela est possible c’est surtout de respecter des valeurs simples que vous retrouverez plus bas.

Si cette enseigne a été lancée le 14 juillet 2012 je dois avouer que j’avais oublié de vous la présenter, mais bon l’actualité servant parfois de rappel je me lance.

Une enseigne 100% Made in France qui se veut à la fois ludique et éthique, que vous soyez un acheteur ou simplement un visiteur vous découvrirez au moins le savoir-faire français.


Vacances Françaises vous propose un tour de France en passant par de nombreux produits, Beauté, mode, accessoires, loisirs, confiserie, maison, table, cuisine.

Un tour de France intéressant qui nous permet de prendre conscience si ce n’est pas encore fait que même à coté de chez nous se trouvent de nombreux produits de qualité à un prix tout à fait raisonnable.

Plus besoin de faire le tour du monde pour acheter ce qui se trouve juste à coté de chez nous.

Pour moi le made in France n’est pas réellement synonyme de patriotisme économique car après tout on trouve partout dans le monde de très beaux produits, c’est plus la proximité que je trouve intéressante.

Une proximité qui permet en plus de faire travailler nos voisins de ne pas voir un produit voyager autour du monde avant d’atterrir dans nos mains.

Plus proche, plus propre, parfois plus beau, c’est ça un produit Made in France.

Le nom de la boutique très bien choisi je trouve vient de ces vacances en France pendant lesquelles on prend souvent plaisir à découvrir l’artisanat local désormais disponible sur le web tout au long de l’année même après les vacances.

Bracelet en corde de parachute, marinière, savon de Marseille, crayons de couleurs (bois du jura),besace en cuir naturel et végétal, saladier en céramique de Vallauris, cahiers d’écriture et bien d’autres produits évidemment à découvrir sur http://www.vacancesfrancaises.com

Et si vous cherchez une bonne raison pour le « Made in France »

En voici quelques-unes:
1.Profiter de ce style bien français que le monde entier nous envie
2.Valoriser le savoir-faire de nos régions
3.Améliorer l’emploi
4.Réduire la facture écologique
5.Favoriser la connexion entre lieu de production et de consommation

Maintenant plus aucune excuse pour ne pas y jeter un oeil!

Reversible, éco-design mode et déco

L’éco-design devrait être la règle pour que le monde tourne plus rond, mais souvent on réserve cette façon de concevoir à quelques privilégiés, car parfois l’éco-design est synonyme d’artisanat de haute qualité qui allie donc le coté écologique au luxe quand il s’agit de concevoir des objets incroyables, du mobilier d’exception.

Heureusement l’éco-design passe aussi par le recyclage ou la transformation, et c’est là qu’intervient Reversible.

Une aventure qui a débuté très simplement comme ils nous l’expliquent sur leur site:

« Nous consommons mal, trop vite et cette culture du jetable nuit à notre planète et parfois même à nos désirs. »

Partant de ce constat, les créateurs de Reversible Jean-Marc et Marie Imberton se sont lancés dans la création de sac et objets design, mais pas à partir de matières premières nouvellement créée mais bien de bâches publicitaires et puis au fil du temps la bâche PVC a été rejointe par des sols vinyles et textiles évènementiels.

Ce qu’il y a de génial dans ce type de création c’est le coté unique de chaque objet, car la bâche une fois découpée et transformée se transforme en objets chaque fois unique et insolite.

On découvrira des messages, du texte, des logos, des dessins, des formes abstraites, bref des objets d’une extrême originalité.

Autant dire que c’est un peu du luxe que d’avoir un objet unique, oui un luxe que tout le monde devrait se payer, celui de réutiliser à l’infini chaque matériau tant que cela reste possible.

D’ailleurs pour pousser l’idée jusqu’au bout, reversible propose à ses clients de renvoyer les objets qui ne seraient plus utilisés pour qu’ils soient à nouveaux transformés, après tout un grand sac pourra certainement devenir un plus petit.

Et voici la boucle bouclée, on utilise ce qui nous entoure, on le transforme, on le recycle et cela pour le plus grand bien de l’environnement dans lequel on vie.

Voici quelques créations qui ont retenus mon attention, mais évidemment il y en a tellement que je vous invite à les découvrir sur le site officiel: http://www.reversible.fr

La mode et l’écologie, la déco et l’écologie, tout cela est compatible!

Des sacs, des petits accessoires (portefeuille, sacoche), de la déco (pouf, corbeille, coussin…)

Les créations sont réparties en plusieurs catégories Origin, Floor et Flag pour différencier la matière qui a été utilisée pour les objets.

Des sacs, des objets, voici quelques exemples en photos:

Sakoche

Sakacity et Sakaron

Déco

Manger Bio c’est mieux [Livre]

Voici un petit livre très sympa qui se dévore sans modération avant, après et pourquoi pas pendant les repas si vous mangez seul devant votre assiette.

Très facile à lire, ce livre est certainement un argument supplémentaire pour convaincre ceux qui pensent que manger bio est un choix coûteux et sans intérêt. Mais tout ce qu’avance le livre est écrit sur des bases scientifiques (plusieurs centaines de publications) récentes Vous retrouverez évidemment toutes les sources utiles qui sont citées dans le livre et aussi sur un site dédié qui porte le même nom que le livre « mangerbiocestmieux.fr », un site qui sera mis à jour au fil du temps

Qui sont les trois auteurs?

Claude Aubert qui est ingénieur agronome, un des fondateurs de Terre vivante et aussi pionnier de l’agriculture biologique en France.

Denis Lairon docteur es-science en biochimie, nutritionniste et directeur de recherche à l’Inserm et spécialisé dans les relations alimentation/santé/agriculture/qualité des aliments

André Lefebvre qui est ingénieur, conseiller agricole en bio pendant plus de 30 ans, élu au conseil régional de Bourgogne, il oeuvre pour préserver la qualité de l’eau et le droit de produire et consommer sans pesticides ni OGM.

Le livre

Il est rédigé de façon très efficace puisqu’il se présente en différents chapitres pour aborder de façon très précises chaque thème en apportant des réponses à la plupart des questions qui se posent parfois autour du Bio.

Petit plus, à la fin du livre on découvre 30 recettes à moins de 1.20 euros pour cuisiner bio sans se ruiner (et je confirme que c’est faisable).

Les grands thèmes

  • Des aliments souvent plus riches en nutriments
  • Des produits transformés plus sains
  • Des meilleures habitudes alimentaires
  • Limitation des risques liés aux pesticides
  • Pas plus de contamination microbiennes
  • Eviter les conséquences désastreuses des escès d’azote
  • De plus en plus d’études sur l’impact positif des produits bio sur la santé
  • Notre environnement et celui des générations futures protégé
  • La bio en questions
  • L’agriculture biologique: une longue histoire et des techniques éprouvées

Le livre aborde les polémiques, le pourquoi de produits bio plus sains que les autres, les types d’aliments, les risques des pesticides, les faux procés fait au bio (contamination pourtant très rare), des études scientifiques, les labels bio…

Un des arguments qui ressort assez souvent quand on parle du bio c’est le prix, pourtant pour calculer ce prix, non pas en tant que consommateur mais bien en tant que citoyen il faudrait tout prendre en compte, car à un moment tout se paye.

Et si on intégrait au prix des aliments conventionnels le coût de la pollution, des maladies qu’elle provoque, la baisse de fertilité des sols, la perte de biodiversité, et bien les aliments seraient bien plus cher que les bio.

Mais ce qui est certains c’est que nous le payons déjà à travers de nombreuses taxes par exemple pour l’eau qui doit être traitées…

Un autre point intéressant dans ce livre, les comparaisons entre les déclarations de certains et les chiffres qui sont eux bien réel des maladies liées aux pesticides.

On trouve cela dans le livre sous les rubriques « Et pourtant ils ont dit »

Je pense ici à cette citation trouvées dans le livre:

En conclusion, le lien putatif entre pesticides et cancer ne repose sur aucune données solides

Les causes du cancer en France (2007) Académie de médecine, Académie des sciences, Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC).

Citation accompagnée dans le livre de chiffres et de différentes études qui contredisent ces déclarations.

Cela n’est pas sans me rappeler les déclaration récentes de certaines académie pour qualifier la dernière étude sur le danger des OGM, les médias relayent parfois trop vite et sans vérifier les déclarations…

Je ne vais pas vous raconter ici tout le livre même si il est passionnant, je vous invite à le découvrir, vous ne pouvez pas le manquer il est tout vert:

Un livre à découvrir sur la boutique de Terrevivante
manger-bio-c-est-mieux