le vélo c’est la santé (enfin ça dépend)

par un blogueur Guillaume

Vous connaissez tous ces slogans qui nous demande pour garder la santé de marcher, de faire du sport, bref d’arrêter de glander !

On commence donc par laisser de coté l’ascenseur pour monter au bureau du septième étage, et si on se sent un tout petit sportif en arrivant en haut, force est de constaté que l’effort physique étant passé par là, on est fier mais essoufflé et dans l’impossibilité de parler (ça ira mieux après quelques jours de pratique) , mais comme ce n’est pas suffisant et après quelques semaines de pratiques sans ascenseur on veut franchir l’étape suivante.

On continu après sur cette belle lancée en dévorant toujours nos 5 fruits et légumes le matin en arrivant au bureau (je vous laisse le choix là, tout dépend des goûts et des saisons), après tout après l’effort (des escaliers) le réconfort !

Après on se dit, mais pourquoi donc passer une heure enfermé dans l’habitacle d’une voiture tout seul comme un con coincé pendant 1h00 à écouter des conneries à la radio (je vous laisse le soin de choisir vos radios) alors qu’en vélo (pour revenir aux préconisations) on mettra moins de temps et on fera du sport (Encore ?).

Rappelons nous que le petit tour de vélo viendra juste avant le marathon de 7 étages pour se rendre au bureau !

velo

Bon là où la santé et le vélo trouve quelques limites c’est quand on commence à pédaler dans cette jungle que l’on dénomme « ville » ou « voix publique », car si on agit avec le vélo sur sa santé à long terme, on peut avoir des doutes quand à sa sécurité à court terme 😉

Véhicules qui vous coupent la route, qui font une marche arrière en étant persuadés que vous passerez dessous sans dégât, pistes cyclables encombrées toute la journée uniquement par des gens qui en ont tous pour quelques secondes, portière qui attendent votre passage pour s’ouvrir, bref tout est là pour vous achever!

Alors oui, garder la santé c’est tout un art, ça se fait pas tout seul et pire encore ça se mérite !

Mais bon rien ne nous dit que en restant immobile toute la journée, dans la voiture puis dans l’ascenseur le ciel ne nous tombera pas sur la tête !

Plutôt que de pratiquer la politique de l’autruche sportive (c’est l’autruche qui ne bouge pas et qui ferme les yeux pour rêver qu’elle bouge) autant passer à l’action !

Abonnement, vélo perso, marche à pied pour les distances les plus courtes, tout est bon pour faire du sport sans perdre de temps si pour vous le sport n’est pas un simple plaisir.

A vous de voir…si le vélo c’est la santé!

Crédits photos: John Spooner